Archive de la catégorie ‘Films’

Vois sur ton chemin

Jeudi 15 novembre 2007

Avec « Les Choristes », je n’ai pas chouiné (pas loin), ni pouffé, j’ai été émue par Gérard Jugnot (ça change des Bronzés) et Jean-Baptiste Maunier avec sa belle voix cristalline.

J’ai A DO RÉ ce film, et les chants … je le partage avec vous.

LES CHORISTES par Christophe barratier

avec Gérard Jugnot, François Berléand, Jean-Baptiste Maunier …

Vois sur ton chemin dans Films jeanbaptistemaunierlf1

la nouvelle gueule d’ange du cinéma français

1949. Clément Mathieu, professeur de musique sans emploi, accepte un poste de surveillant dans un pensionnat de rééducation pour élèves difficiles. Il est accueilli par l’homme à tout faire des lieux, le père Maxence, victime sous ses yeux d’une mauvaise blague d’un élève. Ce qui vaut à Clément d’avoir un aperçu immédiat des méthodes répressives appliquées par le directeur, Rachin. Malgré l’antipathie de ce dernier à son égard et les écarts répétés de quelques fortes têtes, le brave pion s’obstine à se rapprocher des enfants en cherchant une autre voie que la sanction. Compositeur frustré, il a alors l’idée de ressortir ses partitions pour les initier au chant…

Image de prévisualisation YouTube

                     cid03c9d8d457354c709e0fei1 dans Films

Image de prévisualisation YouTube

Mr Pignon

Mardi 13 novembre 2007

 Mr Pignon dans Films cidd661413b7ef4440381b4zp6

Continuons dans le rire avec le cinéma … 

 

« Le dîner de con » de Francis Veber


 

Tous les mercredis, Pierre Brochant et ses amis reçoivent des cons. Petits, gros, jeunes, grands… L’idée consiste à trouver la perle rare, le plus spectaculaire des spécimens et justement, Brochant pense avoir dégotté un champion en la personne de François Pignon, constructeur de maquettes en bois d’allumettes, comptable au Ministère des Finances et rondouillard plutôt bouché. « On va se régaler! », jubile le bourgeois cynique. Effectivement, il va en prendre plein la vue.

Image de prévisualisation YouTube

                                   

C’est cela oui

Lundi 12 novembre 2007

 

STOOOP, nous  avons bien chouiné avec les films tristes … je ne veux être responsable si le Kiki se noit de l’intérieur !!!

« Le Père Noël est une Ordure » est pour moi le MEILLEUR du rire C'est cela oui dans Films cidaf906b44024d4321b931ps4 !!! je ne me lasse pas de le voir, de le re-voir, de le re-re- voir …

Souviens-toi : La permanence téléphonique parisienne SOS détresse-amitié est perturbée le soir de Noël par l’arrivée de personnages marginaux farfelus qui provoquent des catastrophes en chaîne (Zézette, Félix, Katia, etc.).

Quelques vidéos :

Image de prévisualisation YouTube

                                     cid626f6a6e8ec94e02ab5agd8 dans Films

Image de prévisualisation YouTube

                                        cid344dd6ae154e417f8f1fad2

Image de prévisualisation YouTube

                                                   cide40bc19f0afb48c88ae5ax5

Image de prévisualisation YouTube

 là, Kiki, tu ne peux que PLEURER de RIRE … b62e779gkp3

la liste de Schindler

Jeudi 8 novembre 2007

Deux films m’ont particulèrement touchés :

- « La ligne verte » ravivé dans ma mémoire grâce à Chamade1000 sur son blog 

  http://chamade1000.unblog.fr/2007/11/08/la-ligne-verte-film/ 

la Shoah …

Crime contre l’Humanité

- « La liste de Schindler » de Spielberg …  

http://www.dailymotion.com/relevance/search/La+liste+de+schindler/video/x2r8vs_la-liste-de-schindler-spielberg_music

la liste de Schindler dans Films einsatzgruppensd9

 

« …  que nous avons du mal à imaginer c’est l’aspect « mise à mort à la chaîne ». Quand les portes des chambres à gaz étaient fermée les gens étaient tués en une quinzaine de minutes, pas instantanément. A l’intérieur de la chambre à gaz les lumières étaient éteintes. L’endroit était alors le lieu de scènes horribles. Les gens se montaient les uns sur les autres. Les enfants avaient le crâne écrasé. Les gens, instinctivement, se pressaient vers les portes et à l’endroit où les cristaux de zyklon B tombaient un vide se créait, la où la densité de gaz était la plus forte. Des membres d’un « kommando », des détenus laissés provisoirement en vie récupéraient alors les corps pour les traîner vers les salles où étaient installées des batteries de fours crématoires. Très souvent des individus étaient encore en vie au moment de l’ouverture des portes et c’est encore vivants qu’ils étaient introduits, à moitié inconscients, dans les fours. Un membre de ces kommandos, survivant, témoigne :

- Quand on ouvrait les portes, les gens tombaient comme une masse compacte. Ils s’étaient au passage vidés de tout ce qu’ils contenaient. Ils avaient vomi, pissé et déféqué sous eux. Le sang s’écoulait de leur nez et de leur bouche. La chambre a gaz était vidée et nettoyée en quelques minutes (…) pour être prête à desservir aussitôt. Au début, nous avons essayé de prévenir les gens de ce qui les attendaient, bien que cela soit sévèrement interdit. Mais nous avons compris que cela ne ferait qu’accroître leurs souffrances de manière inutile aussi, quand nous les escortions, nous tentions de les rassurer par notre comportement et nos paroles.« 

5,1 millions de juifs exterminés

 

arrestationsd3 dans Films

PLUS JAMAIS CA …