• Accueil
  • > Archives pour janvier 2008

Archive pour janvier 2008

à Samedi

Dimanche 13 janvier 2008

 

à Samedi  dans Calole 6xjah6bqst9 

 

à Samedi Je serai absente du lundi 14 au vendredi 18, cure de Solumédrol oblige …

Miel de Rhododendron pour kiki

Samedi 5 janvier 2008

Kiki a posé 36 fois la question à forumeu Miel de Rhododendron pour kiki dans Vie quotidienne doigtdanslenez002am6 : « qui connaît le miel de rhododendron ? »
Personne connaît apparemment … aucune réponse positive.

Alors, je me suis dit : ce miel de rhododendron existe-t’il ?
kiki doit confondre avec un autre miel (sa tête du haut déconne parfois ! pfouff pfouff)

Et bin OUI, il existe ce miel de rhododendron !!!

Miel de Rhododendron :

Récolté fin juillet sur les ruchers en haute montagne en Ariège-Pyrénées, extrait à froid et simplement filtré. Ce miel blanc irisé à jaune pâle nacré, présente une cristallisation lente et fine. Le miel de rhododendron offre des notes fleuries en bouche, léger goût de rose, une saveur douce et discrètement boisée qui peut rappeler celle du Romarin. Idéal avec le fro

mage de Chèvre. Contient de très nombreux oligoéléments de manière très équilibrée. En apithérapie, il est recommandé comme régénérant cellulaire.

photomieldj7 dans Vie quotidienne

Le miel : Intérêt nutritionnel et usage thérapeutique

Ses bienfaits sont multiples, et différents selon le type de miel.
Le miel renferme moins de calories que le sucree (64 calories contre 84 pour 20 g). Il a le même index glycémique mais apporte plus d’antioxydants.
Lors des jeux Olympiques, les athlètes buvaient de l’eau miellée pour recouvrer rapidement leurs forces.
Source de longévité, le miel ralentit les processus physiologiques du vieillissement, et diminue l’affaiblissement prématuré des fonctions vitales.
Hippocrate (le plus grand médecin de l’Antiquité, 460/377 av. JC) disait que l’usage du miel conduisait à la plus extrême vieillesse, et le prescrivait pour combattre la fièvre, les blessures, les ulcères et les plaies purulentes.
Jusqu’à l’époque de Paracelse, le miel jouissait d’une haute estime en médecine. Il était utilisé notamment comme agent antiseptique pour la guérison des infections et s’avère efficace pour le soin en douceur des verrues, boutons infections, furoncles.
Récemment, des chercheurs européens ont décidé d’étudier de façon plus importante le miel comme traitement cicatrisant.

395pxrunnyhunnypj2

Le miel : aliment ancien de l’humanité

La connaissance et l’utilisation du miel par l’homme remonte aux temps les plus reculés de son histoire et il fait partie indubitablement des aliments les plus anciens de l’humanité.

 

En effet, de nombreuses traces archéologiques (notamment la peinture rupestre de la grotte de l’araignée près de Valence en Espagne reproduite ici à gauche – datant du mésolithique – qui témoigne d’une époque où nos ancêtres n’étaient que de simples « cueilleurs » de rayons de miel d’essaims d’abeilles nichés dans un tronc d’arbre ou une anfractuosité de rocher) ainsi que de multiples documents historiques de toutes les grandes civilisations passées (Chinoise, Indienne, Sumérienne, Egyptienne, Grecque, Romaine) permettent d’affirmer que le miel est intimement associé à la vie de l’Homme depuis plus de 10.000 ans.
Aucun autre produit, en dehors peut-être du lait, n’a eu une telle longévité dans l’histoire de l’alimentation humaine. Il n’est donc pas étonnant que cet remarquable « aliment-médicament » jouisse d’un extraordinaire passé dans l’histoire de notre évolution où il a toujours eu valeur de mythe symbolisant la vie et la santé. Les traces écrites de son utilisation alimentaire et médicinale sont tellement nombreuses qu’il nous est impossible de les répertorier ici sans surcharger inutilement le sujet, en vous rappelant seulement cette phrase de la Bible qui décrit la Terrre Promise comme : le pays où coulent le lait et le miel.

Proverbes de janvier

Mercredi 2 janvier 2008

Le mauvais an entre en nageant.


Si janvier ne prend son manteau,
Malheur aux arbres, aux moissons, aux coteaux.



Un mois de janvier sans gelée, n’amène pas une bonne année.


Janvier sec et sage est un bon présage.


Sécheresse de janvier, Richesse de fermier.


Sec janvier, Heureux fermier.


Quand le soleil brille le jour de l’an
C’est signe de beaucoup de gland.



Pluie aux rois, Blé jusqu’au toit.


Les douze premiers jours de janvier
Indiquent le temps qu’il fera les douze mois de l’année..



Jour de l’an beau, Mois d’août très chaud.


A la Saint Sébastien l’hiver reprend ou se casse les dents


S’il gèle à la Saint Raymond, L’hiver sera encore long


Neige en janvier, vaut du fumier.
Neige en janvier, blé au grenier.



Janvier d’eau chiche fait le paysan riche.


Janvier détrempé, signe de cherté.


Tonnerre en janvier, récolte en quantité.



S’il tonne en janvier, c’est du fumier.


Quand il tonne en janvier, l’hiver est avorté.


L’or du soleil en janvier est l’or que l’on doit envier.


Qui sème à la Saint janvier, de l’air récolte le premier.


Janvier et Février comblent ou vident les greniers.


Si l’hiver n’arrive pas en janvier, il arrive le 2 février.
Sécheresse de Janvier, richesse de février.


S’il ne neige pas en Janvier, Il neigera en mai et avril.


Autant de bonnes journées de janvier,
Autant de mauvaises en Mai.



Vent en janvier, pluies en juillet.


Quand il tonne en janvier, il tonne tous les mois de l’année.

Mardi 1 janvier 2008

 

 dans Fetes 41435892ce7